loi-pinel-strasbourg-1000x464

Comment savoir si on a le droit à la réduction d’impôt de la loi Pinel ?

Si vous avez envisagé d’investir dans un bien immobilier que vous comptez louer par la suite, vous avez sûrement entendu parler du dispositif Pinel. Il permet de profiter d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 % du montant du bien en question. Ce dispositif concerne uniquement les biens à usage locatif. D’autres conditions sont à respecter pour profiter de cette défiscalisation.

Quelles sont les conditions pour bénéficier du dispositif Pinel ?

Premièrement le bien immobilier doit être mis en location pour une durée minimale de 6 ans ou 9 ans. En plus de ces critères, vous devez aussi respecter des conditions liées :
  • Au bien immobilier en lui-même : type de bien, délais d’achèvement du logement, localisation du logement, niveau de performance énergétique
  • Au locataire : revenu fiscal maximum
  • A la location : habitation principale, montant maximum du loyer
Sachez également que la réduction est limitée à un ou deux investissements immobiliers d’un montant total de 300 000 euros par an et par personne, ou 5 500 euros par m² de surface habitable.

Connaître vos droits concernant la loi Pinel

Les différentes conditions sont explicitées sur le site du service public. Mais nous vous invitons à aller faire un tour sur le site www.loipinelgouv.com sur lequel vous trouvez toutes les informations concernant ce dispositif ainsi qu’un simulateur pour savoir rapidement si vous avez le droit à la réduction fiscale en fonction de votre profil.
Ce dispositif au même titre que d’autres dispositifs antérieurs (Scellier, Duflot,…) a pour vocation de relancer l’économie et surtout l’investissement à long terme des ménages. En effet, d’un point de vue macro-économique, la contraction d’un prêt et la construction d’une maison (ou d’un VEFA) sont très importants en tant qu’indicateurs. Cette relance est indispensable, et ce, surtout en ce moment où toutes les économies occidentales ont du mal à repartir de l’avant suite à la crise de 2008.
In fine, le particulier dispose d’une réelle chance, car les prix sont, en ce moment, bas et les conditions d’emprunt très avantageuses (bonus écologique, prêt à taux 0,…).

Leave a Reply

*