assurance-habitation

L’assurance logement, obligatoire même en location d’appartement

Lorsque vous optez pour une location d’appartement, vous êtes tenu d’assurer le logement contre les dommages corporels matériels et immatériels. Vos devoirs

Une location d’appartement entraîne une responsabilité locative

En tant que locataire, il vous incombe de souscrire une assurance habitation qui couvre les risques locatifs, comme les dégâts liés à un incendie, un dégât des eaux ou une explosion. Ainsi, votre propriétaire peut vous demander une attestation de votre assureur et en cas de défaut d’assurance, il est en droit de résilier votre bail. Par contre, il ne peut pas vous imposer une couverture ou une compagnie particulière.

Comment choisir une assurance logement ?

Il existe des formules d’assurance logement multirisques qui couvrent la responsabilité civile, la protection juridique et l’ensemble des risques concernés par une location d’appartement, ainsi que les sinistres provoqués par une catastrophe naturelle et technologique, tempête et acte terroriste. Elles couvrent tant le logement en lui-même que vos biens personnels, à travers différentes garanties : vol, vandalisme ou bris de glace. Enfin, notez que l’assurance « recours des voisins et tiers » vous protège en cas de dégâts causés par votre faute sur les biens de vos voisins.

Lisez le contrat attentivement et demandez à l’assureur de vous expliquer les différentes clauses que vous ne comprendriez pas. Ainsi, plutôt que de vous concentrer sur le prix de l’assurance, pensez à toutes les possibilités, dangers et autres catastrophes qui pourraient survenir. N’hésitez pas à négocier des garanties spéciales qui collent particulièrement à vos besoins, en fonction de la valeur des biens que vous souhaitez protéger, de l’étage de l’appartement, des modalités d’accès au logement, au type de chauffage, aux personnes (éventuellement aux enfants) vivant dans l’appartement, etc.

Sachez que le contrat d’assurance d’une location d’appartement est valable un an. Vous disposez en théorie d’un délai de 20 jours après l’avis de reconduction pour informer l’assureur de votre souhait de renouveler ou pas votre contrat.

 

Leave a Reply

*